Le Blog de Serge Kaganski : Murmures de Berlin : LesInrocks.com.

Un article que je me suis bien sur permis de commenter:

en tant que (vieux) lecteur des Inrocks des années 80-90 et ancien Berlinois, je ne peux resister a l’envie d’ecrire un mot sur cet article. C’est un exercice difficile de résumer ce qu’est Berlin en une page, notamment si votre séjour fut d’une durée relativement limitée et entre-coupée de quelques projections lors de la Berlinale. Quelques commentaires toutefois: Paris ne se limite pas aux zones touristiques, Berlin non plus. Le “vrai Berlin” n’est pas que celui qu’on trouve entre Potsdamerplatz et Alexanderplatz, on sent que vous avez tourné dans un perimetre de 1,5 km autour de la porte de Brandenbourg, ce qui est comprehensible mais regrettable. De la meme maniere, le musee du mur ne retrace pas l’histoire des juifs de Berlin, il suffit d’aller a quelques centaines de metres pour y trouver le musee juif (Jüdisches Museum), ou encore “Topographie des Terrors” (Topographie de la terreur), qui sont des endroits plus aptes a retracer (a l’aide de statistiques egalement) l’horreur de la shoa. Le musée du mur se concentre sur la periode 61-89. Petite annecdote personnelle: on y trouve d’ailleurs une photo de mon oncle qui faisait ses études de droit a Berlin en 62-63 et passa un an a creuser un tunnel pour liberer une soixantaines de personnes. Avec des consequences heureuses et desastreuses pour bon nombre de participants. Voila, c’est ce genre de choses personnelles qui sont retracées dans ce musee. Chaque Berlinois a une propre histoire – unique et souvent oubliée – qui rend la ville completement insaisissable. Il faut du temps pour comprendre, y rencontrer du monde et ecouter, car trop souvent les traces ont disparu. Merci en tout cas pour cet article, un difficile essai mais qui vaut la peine d’etre retenté, peut etre au travers d’une nouvelle visite a Berlin, cette fois plus longue.